LA CRYPTE D'OSCAR

Le Monde Du Paranormal et des Mystères
 
AccueilPortailÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marilyn Monroe

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Angel
Maitre des Esprits
Maitre des Esprits
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : Cucugnan les flots

MessageSujet: Marilyn Monroe   Ven 10 Nov - 1:51


Marilyn Monroe
Biographie

Norma Jeane Mortenson, la future Marilyn Monroe, naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie. Sa mère, Gladys Baker, est une femme psychologiquement instable, elle fait de fréquents séjours en hôpital psychiatrique. En raison des nombreuses liaisons de sa mère, Norma ne connaîtra jamais le nom de son père. Elle est placée dès son tout jeune âge en famille d'accueil et dans des orphelinats. Par la suite, la meilleure amie de Gladys, Grace, demande en 1936 à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé en 1937. En 1942, Grace, afin de se débarrasser de Norma, organise le mariage de celle-ci avec Jim Dougherty, un voisin, de cinq ans son aîné. Le mariage a lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine et Norma travaille dans une fabrique de parachutes. En 1945, elle y est remarquée par un photographe de l'armée, David Conover, qui lui offre de poser pour sa série de photos destinée à un magazine.


Norma commence sa carrière de mannequin et se décolore les cheveux pour devenir la blonde pulpeuse que l'on connaît. Elle et Jim, qui n'ont que peu de contacts en raison de l'éloignement, divorcent en 1946. La même année elle signe un contrat avec la 20th century qui la renomme Marilyn Monroe ( Marilyn , en hommage à l’actrice Marilyn Miller et Monroe, le nom de jeune fille de sa mère). Elle fait quelques brèves apparitions au cinéma mais sans succès. Afin d’accéder au monde du cinéma, elle suit des cours d’art dramatique et de diction. Par la suite, son contrat n’est pas renouvelé, Marilyn tombe au chômage. 

À court d'argent, elle accepte de poser nue pour le photographe Tom Kelley (le calendrier qui sortira plus tard créera un scandale). 

Elle retourne à la Fox et signe cette fois-ci un contrat de sept ans. Marilyn atteint en l'espace de deux ans une renommée incroyable, mais les rôles que lui offre la Fox sont toujours les mêmes: une blonde pas très futée. C’est en 1953 qu’elle tient pour la première fois de sa carrière le rôle principal dans le film Niagara. Sa popularité grandit encore à l'annonce de son mariage avec le célèbre joueur de base-ball Joe DiMaggio. Le divorce est prononcé environ 8 mois plus tard. Après des tensions avec la Fox, on accepte de lui donner un salaire plus élevé (Marilyn avait un salaire ridicule comparé à d’autres acteurs aussi connu) et un droit de regard sur les scénarios. En 1956, elle se remarie avec Arthur Miller qui a divorcé de sa femme quelques mois auparavant. La même année, elle se découvre enceinte mais c'est un bonheur de courte durée car il s'agit d'une grossesse extra-utérine qu'il faut interrompre au grand désespoir de Marilyn qui sombre dans la déprime. Plus tard elle perdra un autre enfant après une fausse couche. 
Sur les plateaux de tournages elle fait des caprices et accumule les retards ce qui ne manque pas d’agacer les producteurs.

Pendant le tournage du film "Les désaxés" spécialement écrit par Miller pour Marilyn....les relations du couple vont de mal en pire. Ils se séparent en novembre 1960. Le divorce sera prononcé le 20 janvier 1961. Suit alors une longue période de dépression.... 

En 1962, on lui prête une liaison avec Robert Kennedy ainsi qu'avec son frère, John F. Kennedy, à qui elle chante le célébrissime "Happy Birthday" pour son anniversaire. Cette même année, elle commence le tournage de "Quelque chose doit craquer" (plutôt ironique) mais il doit être interrompu. Marilyn, épuisée physiquement, ne peut continuer. Le matin du 5 août 1962 on la découvre morte à son domicile. C’est Joe Dimaggio, avec qui elle était rester proche, qui organise la cérémonie funéraire dans un esprit de simplicité le plus total. 

Officiellement l'enquête conclut à un suicide probable, dû à une overdose de barbituriques. Mais des thèses d'assassinat planent autour de sa mort. Saura-t-on jamais ce qui s'est réellement passé? Chaque théorie apporte plus de questions que de réponses. 

La nuit du 4 au 5 août 1962

Aux premières heures de ce matin du 5 août, le Sergent Clemmons répond à un appel alors qu'il est en service au commissariat. Il s'agit du Docteur Engelberg: "Marilyn Monroe est morte. Elle s'est suicidée" Il est environ 4 heures et Clemmons, croyant dans un premier temps à un canular, décide de se rendre lui-même au 12305 Fifth Helena Drive.
Mrs Murray, gouvernante de Marilyn vient l'accueillir. Elle lui semble agitée. Elle le conduit à la chambre où gît le corps de l'actrice. Marilyn est sur son lit, recouverte, à plat ventre. Le docteur Greenson, son psychiatre, et le docteur Engelberg sont présents dans la chambre et lui montre les flacons de comprimés vides.
Par la suite, le sergent se rend compte que la gouvernante est dans la buanderie, occupée à faire la lessive et à plier du linge. Une attitude un peu étrange quand on pense que le corps de sa patronne gît alors dans une chambre tout prêt.
Clemmons recueille les déclarations. Mrs Murray déclare qu’elle a remarqué de la lumière sous la porte de la star à minuit, qu’elle a frappé mais n’obtenant aucune réponse, elle a alerté le Docteur Greenson. Ce dernier se précipite alors à la villa de l'actrice, constate que la porte de la chambre est fermée de l’intérieur et casse alors la vitre d'une fenêtre avec un tisonnier. Il se glisse dans la pièce et constate le décès. Il contacte alors le docteur Dr Engelberg.


Là commence la liste des éléments curieux et inexpliqués. Le corps de Marilyn avait été découvert à minuit et demi, et la police n'avait été appelée que plusieurs heures plus tard. Pourquoi? Les docteurs affirmèrent avoir pris ce temps pour discuter. De quoi exactement, une autre question sans réponse. Autre fait inhabituel, la dépouille de Marilyn, au lieu de se retrouver tout d’abord à la morgue comme dans tous les cas de mort suspectes, se retrouva aux pompes funèbres. Pour se faire quelqu’un a dû appeler le service funéraire et demander qu'on vienne chercher le corps. Malgré une enquête on ne réussit pas à découvrir qui avait demandé par téléphone que le corps soit transporté dans ces locaux.

Le Docteur Noguchi pratique l'autopsie et découvre des faits troublants. Malgré tout les comprimés que Marilyn a supposément avalés, il retrouve l’estomac totalement vide. 

Plus surprenant encore quand on apprend que leNembutal, le produit ingéré par l’actrice, est surnommé la veste jaune parce qu’il laisse habituellement des traces jaunâtres partout dans le tube digestif. Et pourtant les flacons de comprimés vides montraient que Marilyn Monroe avait avalé dans les environ de 30 à 50 comprimés de Nembutal et un grand nombre de comprimés d'hydrate de chloral. Par contre, la concentration dans le sang des 2 substances est impressionnante, sans qu’il y est aucune trace dans l’estomac des barbituriques. Cela suppose que la dose a pu être injectée à la victime. 

L’autopsie révèle aussi que le corps présente deux zones de lividité. La lividité cadavérique se forme dans les quatre heures suivant la mort. Si durant cette période, le cadavre est bougé, le sang afflue vers les zones de contact, laissant des traces démontrant la position du corps. Les zones découvertes prouvent qu'elle n'est pas morte sur le ventre comme on l'a retrouvée mais sur le dos. Contrairement à la version officielle où le corps n’aurait pas été déplacé. Le docteur Nogushi remarque aussi la présence de deux hématomes récents sur le corps de la star. Une petite ecchymose sur la fesse gauche et une autre à gauche sur la chute des reins, la cause de ses marques ne sera jamais découverte. 

Alors que s’est-il passé dans la nuit du 4 au 5 août 1962 au 12305 Helena Drive? Comment expliquer l’absence de ses fameux médicaments dans le corps de l’actrice ? Un suicide comme le dit la version officielle ou un assassinat? Si c’est effectivement un meurtre qui a bien pu tuer la célèbre Marilyn Monroe?
Impossible de répondre à ces questions, certains éléments nous permettent de faire des suppositions et d’émettre des hypothèses. Mais la vérité sur la mort de la mythique Marilyn restera un mystère. 


Théories sur la mort de Marilyn Monroe

Suicide

Le rapport officiel du médecin-légiste de Los Angeles parle de suicide probable dû à une overdose de barbituriques. Pas très surprenant quand on pense que Marilyn était une femme fragile sujette à la dépression, suivie par deux psychiatres, avec des problèmes d’ordre privé et professionnel et dont le goût pour les médicaments était connu. Ces faits et la porte fermée de l’intérieur rend le suicide possible, mais on doit penser aux invraisemblances découvertes à l’autopsie tel que l’estomac vide et les zones de lividité.

Meurtre commandité par les Kennedy

Durant l’année avant sa mort, Marilyn a eu des liaisons avec Robert Kennedy et son frère, John F. Kennedy, le Président des États-Unis. Le simple fait de révéler ses relations amoureuses avec les Kennedy pouvait être catastrophique pour eux. De plus, Marilyn tenait un journal intime dans un carnet rouge qui aurait contenu, selon certains, des informations confidentielles sur le président et l’administration en place à cette époque. Quand la situation s’envenima avec les Kennedy, l’actrice aurait pu les menacer de tout dire à la presse. Les 2 frères auraient eu alors intérêt à la faire taire et à faire disparaître le fameux carnet rouge (on ne la jamais retrouvé). Certains témoins ont d’ailleurs dit que le frère du président aurait visité la star le jour de sa mort, dans l’après-midi. Il y aurait eu une violente dispute à ce moment, peut être est-ce l’origine des ecchymoses retrouvés sur son corps?

Complot pour faire tomber les Kennedy

Dans ce cas, a peu prêt tous les ennemis des Kennedy sont soupçonnés, la mafia, le FBI, la CIA et Jimmy Hoffa, président du syndicat des camionneurs. Ils peuvent s’arranger pour faire mourir Marilyn en compromettant Robert Kennedy. Il suffirait de l’amener sur place quand le meurtre à lieu pour faire croire à son implication dans l’assassinat.

Un accident 

D'après Donald Spoto, l'un de ses biographes, Marilyn est décédée à la suite d'une erreur médicale. On lui aurait administré un lavement à l'hydrate de chloral (le chloral lui permettait de dormir) alors qu'elle avait absorbé, préalablement, du Nembutal. Le mélange de ces deux substances peut, paraît-il, s'avérer fatal

Une autre variante de la théorie de l’accident est que voulant fouiller dans ses affaires pour récupérer le carnet rouge on lui aurait administré des drogues pour simplement la rendre inconsciente. Mais il y aurait eu une surdose dû au médicament qu’elle prenait déjà.

Pression de l’entourage

Pourquoi prendre le risque de commettre un meurtre quand la future victime est extrêmement fragile? Peut être que ceux qui avaient avantage à ce qu’elle disparaisse l’ont poussée à se suicider. En effet, selon Anthony Summers, qui enquêta sur sa mort, on s'employa à faire du suicide volontaire ou involontaire de Marilyn quelque chose d'inévitable.

Citation 

-À Hollywood la vertu d'une femme est beaucoup moins importante que sa coiffure. On vous juge sur votre apparence, et pas sur ce que vous êtes. A Hollywood, on vous paiera un baiser mille dollars, et on donnera cinquante cents pour votre âme. Je le sais, parce que j'ai très souvent refusé la première proposition, et très souvent mendié la seconde.-

Marilyn Monroe

_________________
Zabou La Gragnotte
Revenir en haut Aller en bas
http://la-crypte-d-oscar.forumactif.com
Dark-Angel
Maitre des Esprits
Maitre des Esprits
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : Cucugnan les flots

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe   Ven 10 Nov - 2:07

L’endométriose, une maladie méconnue dont souffrait Marilyn Monroe





« Et si la star était morte des suites d’une maladie dont on parle encore trop peu, l’endométriose ? » Dans un article, Cheek Magazine s’interroge sur les raisons de la disparition de Marilyn Monroe. Dans de nombreux ouvrages, les suppositions fusent sur sa mort. Le plus récent, celui du docteur Martin Winckler, y consacre une page. Pour lui, c’est cette maladie qui a tué Marilyn Monroe.
En avril 1952, Marilyn Monroe est hospitalisée à Los Angeles, au Cedars of Lebabon Hospital pour une appendicite. Sur son ventre, un mot, écrit de sa main, interpelle le chirurgien : « Cher Dr Rabwin, coupez aussi peu que possible, je sais que cela semble futile, mais cela importe peu. Le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi », traduit le magazine Cheek, « Pour l’amour de Dieu Cher Docteur, pas d’ablation d’ovaire et s’il vous plaît faites ce qui est en votre pouvoir pour éviter de grandes cicatrices. Je vous remercie de tout mon cœur. »
En découvrant ce mot, le médecin demande de l’aide à un confrère gynécologue, le docteur Leon Krohn. Lorsque les deux hommes ouvrent l’abdomen de Marilyn Monroe, ils découvrent que la jeune femme ne souffre pas de l’appendicite, mais d’un état avancé d’endométriose.


Sept interventions chirurgicales en dix ans



Après avoir découvert cette maladie, Leon Krohn deviendra son gynécologue attitré, et l’opérera à de nombreuses reprises. En 2008, le docteur Winckler a publié un livre, intitulé Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles sans jamais avoir osé le demander, où il consacre une page au cas de Marilyn Monroe. Il explique : « À l’époque, il n’existait pas de traitement médicamenteux, et seule la chirurgie était employée pour traiter les zones d’endométriose. Entre 1952 et 1962, Marilyn Monroe subit sept interventions destinées à la soulager. »
Plus de 300 ouvrages ont été consacrés à la vie de la star, selon le magazine Cheek, mais très peu relatent cette opération, sauf deux : celui d’Anthony Summers, en 1985 et celui de Donald Spoto, en 1993.





Les deux auteurs y décrivent les violentes douleurs ressenties par l’actrice durant ses règles, son infertilité ou encore ses retards et absences répétées sur les plateaux de tournage. Anthony Summers décrit par exemple, dans Vies secrètes de Marilyn Monroe l’adolescence de la star : « le ventre de la pauvre Marilyn était pour elle déjà un véritable instrument de torture ».


« Cassée en deux par la douleur »



Dans le bouquin de Summers, un de ses premiers biographes évoque « une scène qui se serait reproduite plusieurs fois à l’époque de ses débuts à Hollywood », rapporte encore le magazine : « Marilyn conduit, soudain, coup de frein violent, elle bondit au dehors et s’accroupit sur le bord de la route, cassée en deux par la douleur. »


Selon Cheek, « l’endométriose est bien à l’origine de l’addiction de Marilyn Monroe aux médicaments. » D’après le docteur Winckler, pas de doute, c’est bien l’endométriose qui a eu raison de la jeune femme... 


plr plr

_________________
Zabou La Gragnotte
Revenir en haut Aller en bas
http://la-crypte-d-oscar.forumactif.com
 
Marilyn Monroe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CRYPTE D'OSCAR :: Divers :: Faits Divers & Histoires-
Sauter vers: