LA CRYPTE D'OSCAR

Le Monde Du Paranormal et des Mystères
 
AccueilPortailÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La tragédie des Romanov

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Angel
Maitre des Esprits
Maitre des Esprits
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : Cucugnan les flots

MessageSujet: La tragédie des Romanov   Jeu 9 Nov - 22:53

La tragédie des Romanov




Dans la nuit du 17 juillet 1918, le Tsar Nicolas II, son épouse la Tsarine Alix (dite aussi Alexandra Feodorovna ), leurs enfants Olga, Tatiana, Maria, Anastasia et Alexis ainsi que leurs proches domestiques sont massacrés par les rouges. En 1920, une certaine Anna Andreson dira être Anastasia : sauvée par l'un des assassins, elle l'aurait épousé et en aurait eu un enfant. Son mari et son enfant morts rapidement, elle tente alors de se suicider en sautant d'un pont mais est sauvée de la noyade et conduite dans un hôpital. C'est là que cette Anna Anderson affirme être le fille du Tsar. Mensonge ou réalité ? que s'est-il vraiment passé cette nuit là ?
Aujourd'hui, on est sûr qu' Anna Andreson n'était pas Anastasia même si elle se "souvenait" de détails que seule la fille de Nicolas II aurait pu avoir en mémoire. Ceux qui l'ont cru affirmaient que les membres de la famille royale ne voulaient pas la reconnaître pour sauvegarder les intérêts dynastiques. En outre, Anna manifestait une volonté d'être reconnue comme étant Anastasia mais ne réclamait pas d'argent et désirait une vie simple. Cela suffit à faire dire à ses partisans qu'une imposteur n'aurait pas eu ce comportement. Le problème majeur d’Anna (que ses adversaires vont utiliser contre elle) c'est la langue : Anastasia parlait le russe, l'anglais, le français et très mal l'allemand. Or, Anna parle parfaitement l'allemand, ne comprend ni l'anglais ni le français et fait troublant, comprend le russe mais ne le parle pas. 
Un détective apprendra en 1928 qu' Anne Anderson pourrait bien être Franziska Schanzkowski, une ouvrière polonaise qui a déjà fait deux séjours à l'asile et qui a disparu le 15 février 1920 soit deux jours avant la tentative de suicide de Anna. Il retrouve la famille de cette femme qui lui montre des photos de la jeune Franziska : c'est la même personne qu' Anna. Elles ont en commun une cicatrice à la main gauche. Pourtant, Anna Anderson affirmera toujours être Anastasia.
Une autre version concernant la famille impériale circulait : seuls Nicolas II et son fils auraient été fusillés. Alix et ses filles auraient été emmenées à Perm. Selon l'officier Malinovski chargé de l'enquête après l'exécution, on aurait fusillé plusieurs personnes pour simuler la mort de la tsarine et de ses filles. Elles auraient été vues à Perm en aout et septembre 1918. Alix et ses trois filles aînées auraient pris un train…sans Anastasia qui se serait enfuit le 17 septembre et aurait disparu pour de bon. Anastasia, sa mère et ses sœurs ont-elles vraiment survécu au massacre ? Difficile à affirmer. 
Selon l'historien français Marc Ferro, Anastasia ainsi que ses sœurs et sa mère auraient échappé au massacre de 1918 bien qu'officiellement, elles soient dites mortes. En effet, leur survie serait d'ordre politique : à cette époque, le régime bolchevik est fragile et dépend de l'arrêt de la guerre avec l'Allemagne. Or, la tsarine a des liens de parenté avec l'empereur Guillaume II d'Allemagne. Son assassinat ainsi que celui de ses filles pourrait avoir de lourdes conséquences. Les bolcheviks les auraient caché après l’exécution du Tsar et d'Alexis puis les auraient fait passer en Allemagne. On perd alors leurs traces.
Voici maintenant ce qu'aurait pu devenir alors Anastasia et le parallèle avec Anna Anderson : Anastasia se serait enfuie avant ce transfert avec l'un de ses gardiens et serait tombée enceinte de lui puis aurait rejoint sa famille en Allemagne (cette version concorde avec celle d’Anna). Mais là bas le grand duc Cyrille lui est hostile et refuse de la reconnaître. C'est alors qu'Anastasia aurait relaté des événements datant de 1916, des négociations entre Nicolas II et un envoyé en Guillaume II pour une possible paix. Seule la fille du tsar pouvait être au courant et témoin de cela (Anna était également au courant de cela). Entre en scène cette Franziska : la famille d'Anastasia lui tourne le dos et met en avant une fausse Anastasia (Franziska) pour discréditer la fille du tsar et la faire sombrer dans la folie.[
Bien que cela soit un peu osé, je ne serais pas surprise que si Anastasia ait vraiment survécu, sa famille fasse mine de ne pas la reconnaître par intérêt. Cela est fort courant et l'esprit de la famille est bien moins fort que l'argent et l'héritage ! 
Voici pourquoi les rouges et les blancs avaient intérêt à faire passer Anastasia pour morte : les rouges auraient pu passer pour des alliées de l'Allemagne en laissant la vie à une (ou plusieurs) femme(s) de la famille impériale. Comme toute la famille est supposée être morte, cela évite toute restauration au pouvoir des Romanov en Russie. 
Les blancs qui auraient servis d'intermédiaire entre les rouges et la famille royale d'Allemagne auraient pu passer pour des traites à la Russie de négocier secrètement avec l'ennemi et d'adopter officiellement leur version du massacre. De plus, les blancs étaient pour légitimer la branche du grand duc d'Allemagne et la survie de membres de la famille impériale l’empêchait.
Si Alix a pu survivre au massacre à l'inverse de sa sœur aîné - la grande duchesse Elisabeth fut assassinée elle aussi en février 1918- , c'est probablement parce qu'Alix étant Tsarine avait un rang plus important (cela est toujours un avantage dans de pareilles situations). Si les rouges ont laissé la vie à Alix et ses filles, ils ne pouvaient pas se permettre de faire de même pour tout le monde : cela aurait fait trop de gens à cacher s’ils étaient officiellement morts. 
Si la famille impériale fut en totalité massacrée le 17 juillet 1918, en effet, Anastasia fut probablement
la dernière à mourir. Selon les récits, Nicolas fut abattu la premier lorsqu'il voulu se mettre devantson épouse et son fils pour les protéger. Alix et Olga seraient mortes aux premiers coups de feu. En revanche, les trois filles cadettes et Alexis reçurent plusieurs coups de feu. En effet, alors que tous semblaient morts, Anastasia, protégée par le corps de Olga reprit conscience et fut achevée aux coups de baïonnettes. 
Les corps auraient ont été jetés dans un puits de mines avant d'être finalement enfouis dans une forêt. En 1979, on retrouve les corps de la famille impériale mai il en manque deux. Avec l'ADN, on conclura en 1991 qu'il s'agit de ceux d'Alexis et d'Anastasia ou de Maria. Ces deux corps manquant ont probablement été brulés. Quoique en 1970, une vielle dame meurt et laisse un manuscrit à n'ouvrir que 10 ans après sa mort. Lorsqu’on l'ouvrira, on apprendra que cette dame prétendait être en réalité Maria Romanov
neamoin nicolaII aurait ete prevenue de ce massacre par son consseiller le mysterieux raspoutine,un suposé saint qui aurait guerit alexis le fils de nicola d'une maladie incurrable a l'epoque 
voila la derniere phrase que raspoutine dit a nicola avant de se faire assasiner le30 decembre 1916:


Je mourrai dans des souffrances atroces. Après ma mort, mon corps n'aura point de repos. Puis tu perdras ta couronne. Toi et ton fils vous serez massacrés ainsi que toute la famille. Après le déluge terrible passera sur la Russie. Et elle tombera entre les mains du Diable. 






Raspoutine

_________________
Zabou La Gragnotte
Revenir en haut Aller en bas
http://la-crypte-d-oscar.forumactif.com
 
La tragédie des Romanov
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CRYPTE D'OSCAR :: Divers :: Faits Divers & Histoires-
Sauter vers: