LA CRYPTE D'OSCAR

Le Monde Du Paranormal et des Mystères
 
AccueilPortailÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Le Grand Requin Blanc...

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Angel
Maitre des Esprits
Maitre des Esprits
avatar

Messages : 1303
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : Cucugnan les flots

MessageSujet: Le Grand Requin Blanc...   Lun 6 Nov - 2:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le grand requin blanc (nom scientifique : Carcharodon carcharias) est un requin exceptionnellement grand. Il est le plus grand poisson prédateur qui vive sur Terre. Il est le seul survivant du genre Carcharodon. Sa durée de vie est estimée à 50 ans. 

Le grand requin blanc mesure en moyenne de 4 à 6 mètres. Le plus grand spécimen jamais pêché mesurait 7,10m (mesuré selon une méthode scientifique c'est à dire à plat sur le sol et non suspendu à un filin)et pesait 3515 kilos. Il possède un nez conique assez long, de longues ouïes, un grand aileron et une surface ventrale blanche. Ses dents sont plates, triangulaires, et dentelées. 

L'habitat du grand requin blanc est principalement côtier dans les eaux tempérées, mais il a aussi été observé en zones épipélagiques dans l'océan. C'est un amateur des eaux peu profondes, mais un spécimen a cependant été pêché sur une longue ligne de 1280 mètres. 

On trouve le grand requin blanc dans toutes les mers tempérées du globe. Il est particulièrement présent en Australie, en Afrique du Sud, et en Californie, mais il peut aussi se rencontrer en mer Méditerranée. Le grand requin blanc est également omniprésent dans l'Océan Pacifique, notamment au large des côtes hawaiiennes et de la Polynésie française. 

Il se déplace le plus souvent seul ou en paire, mais jamais en colonie. S'il arrive d'observer un même spécimen plusieurs années de suite dans les mêmes eaux, la territorialité n'a jamais pu être démontrée. 

Son cycle de reproduction est lent. Il est ovovivipare : les œufs se développent et éclosent dans l'utérus de la femelle, avec cannibalisme utérin (comme les autres lamnoïdes). Les jeunes grands blancs, à la naissance, mesurent environ 1,50 m et sont déjà des prédateurs capables de survivre. 

Le grand requin blanc se situe au sommet de la chaîne alimentaire dans les océans. Du fait de sa taille, de son métabolisme et de ses capacités physiques exceptionnelles, il n'a que très peu de concurrents. Il mange de tout y compris les autres requins, les dauphins, les tortues et les mammifères marins. 

Il ne fait pas partie des espèces de requins qui attaquent souvent les hommes car la plupart des attaques se situent sous les tropiques alors que le grand requin blanc y est rarissime. Sa réputation de mangeur d'hommes est largement exagérée car on ne recense que quelques dizaines de cas mortels lors des 50 dernières années. 

Il a été popularisé au cinéma par la quadrilogie Les Dents de la mer (titre original : Jaws), dont le premier volet est sorti en salles en 1975. Cette quadrilogie a largement contribué à la terreur qu'il inspire dans l'imaginaire collectif, sentiment pourtant largement injustifié au regard des statistiques. 

Le grand requin blanc est aujourd'hui une espèce menacée. Si le suivi de la population réelle est très difficile à effectuer, les scientifiques s'accordent pour considérer que leur nombre est en chute rapide. Sa pêche est désormais interdite dans de nombreux pays comme l'Australie ou l'Afrique du Sud.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le Grand Requin Blanc ("Carcharodon carcharias":Linnaeus 1758), aussi appelé "grand blanc", "great white shark" par les anglo-saxons, "white pointer" par les australiens, "mort blanche", "mangeur d'hommes", "lamie" dans l'ancien temps, "Tommy" pour son ventre blanc et bien d'autres surnoms encore, est le plus grand poisson carnivore de la planète et potentiellement le plus dangereux aussi.

Star de films hollywoodiens et de littérature , il évoque la terreur pour beaucoup de personnes. Il reste cependant très méconnu par les biologistes; par exemple, nous ne savons pratiquement rien sur sa reproduction, mis à part qu'il est ovovivipare. Mais où, comment et à quelle période se reproduit-il, cela reste une énigme. On sait seulement que les femelles ont des portées peu nombreuses (moins de 10 petits), même si l'on a jamais capturé de femelles pleines. Il atteint sa maturité sexuelle à un âge relativement avancé. On pense que sa durée de vie maximale est de 40 ans, mais sans certitude. Ses moeurs sont étudiés par les plus grands spécialistes, comme Cousteau, Hartman, les "Taylors", Rodney Fox et quelques autres encore. Ceux-ci cherchent à démontrer que ce requin n'est pas le monstre sanguinaire que l'on nous a décrit dans les livres ou les films de fiction.



Caractéristiques:


Le Grand Requin Blanc est très robuste; son corps à la forme d'une torpille, son museau est conique et ses nageoires sont de formes triangulaires simples. Comme la plupart des "requins à maquereaux", les 2 lobes de sa nageoire caudale sont pratiquement de taille égale. Cela indique qu'il est un nageur perpétuel, c'est à dire qu'il est obligé de nager en permanence (à 3,5 km/h minimum) pour apporter à son organisme l'oxygène nécessaire. Il est très endurant et peu parcourir de longues distances à faible vitesse. Mais il est également rapide et peut porter des accélérations fulgurantes pour "jaillir" sur ses proies. Malgré le nom qu'on lui donne, ce requin ne porte la couleur blanche que sur la partie ventrale de son corps jusqu'à sa gueule et le bout de son museau (voir dessin ci-dessus); la couleur de son dos est grisâtre, avec des teintes bleutées, noires ou marron.

Ce requin diffère de ses cousins par ses grandes dents plates et triangulaires, pratiquement symétriques, crénelées et tranchantes comme des rasoirs elles lui permettent de lacérer la peau et la chair épaisse de certaines de se proies, comme les phoques ou les lions de mer ou mêmes d'autres requins. Ces dents peuvent mesurer près de 7,5 cm. Comme chez tous les requins, les dents perdues ou cassées sont automatiquement remplacées. Quand une dent disparaît, toute la rangée tourne et une nouvelle dent prend place. Il a bien plus de dents qu'il en a besoin dans toute sa vie. Sa mâchoire est très puissante et peut développer une pression de plusieurs tonnes par centimètre carré! Si le requin et sa proie sont grands, la bouchée peut peser plus de 60 kg.

Habitat:

Le Grand Requin Blanc peut être rencontré un peu partout dans les océans et mers du globe; en Méditerranée (détroit de Gibraltar, Sicile, Corse, Sardaigne, Malte, mers Adriatique et Tyrrhénienne...), sur les côtes du Natal dans le sud de l'Afrique et en remontant sur la Namibie, aux îles Maldives et aux Seychelles, dans l'archipel nippon et en mer de Chine, à Hon Kong, en Australie (surtout dans le sud) et en Tasmanie , en Nouvelle-Zélande, aux îles Hawaii, sur la côte Ouest de l'Amérique de Nord, de l'océan Arctique en passant par la Californie jusqu'au Mexique, puis au Chili, également sur la côte Est des USA, notamment dans la région de Long Island et aussi dans certaines régions des Caraïbes, en Argentine en remontant sur le Brésil, puis aux Açores, et occasionnellement sur les côtes Atlantiques d'Europe de l'Ouest, dans le golfe de Gascogne par exemple...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il préfère les eaux côtières océaniques froides et peu profondes, mais on peut aussi le rencontrer occasionnellement près de l'équateur ou des zones tropicales (comme aux îles Hawaii ou aux Caraïbes par exemple). Les côtes californiennes, australiennes et sud-africaines sont toutefois réputées pour être particulièrement fréquentées par ce prédateur. En effet, ces eaux regorgent de colonies de pinnipèdes qui sont les mets favoris des grands blancs. Certains Grand Blancs peuvent atteindre de grandes tailles (jusqu'à 9 mètres), et ont besoin de beaucoup de nourriture; se trouver à proximité d'une colonie de lions de mer ou de manchots peut être vital pour le Grand Requin Blanc. On a longtemps pensé qu'il était solitaire, mais des bribes de vie sociale ont été remarquées dans certaines régions océaniques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Les risques d'attaques:

L'analyse la plus descriptive et complète aujourd'hui sur les attaques de requins, a été réalisée par le Docteur H. David Baldridge en 1973, et s'intitule "les attaques de requins contre l'homme". Dans cette étude financée par l'U.S. NAVY, Baldridge fait l'analyse de 1165 reports d'attaques reconnues dans l'histoire et à travers le monde entier. Les 2/3 des ces attaques ont eu lieu après 1940. Il a été difficile d'avoir des précisions sur des faits qui se sont passés ils y a plusieurs siècles: 1652 attaques au total avait été dénombrées et donc près de 500 laissées de côté faute de témoignages directs, de rapports précis.
Ces 1165 cas sont répertoriés dans le "Dossier International des Attaques de Requins" (I.S.A.T.; "International Shark Attack File"). Ce dossier fût constitué afin de trouver des moyens efficaces pour éviter ces attaques et par conséquent améliorer la protection des baigneurs.
De ces recherches ressortent des chiffres plutôt surprenants mais pas illogiques.

Par exemple, les attaques sur les hommes et les femmes sont de 13,5 pour 1 ! Le vieux cliché des "requins mangeurs d'hommes" est presque réalité! Pourquoi les hommes plus que les femmes? La fréquentation des plages par les hommes et les femmes est pratiquement identique. Par contre, les hommes sont plus actifs dans l'eau, plus bruyants, pratiquent le surf ou la plongée bien plus que les femmes, et s'aventurent généralement loin des plages. Ce ratio peut être ramené à 9,1 pour 1 si l'on se base sur les attaques près des plages, mais atteint un impressionnant 31 pour 1 au delà de 65m des plages.

La couleur des vêtements joue-t-elle un rôle important? Il n'y a toujours pas de preuve concluante impliquant que la couleur des vêtements est un facteur d'attaques. Cependant, des tests scientifiques sur des requins captifs et en liberté ont montré que ces requins sont particulièrement attirés par la lumière et la clarté de certains objets ou vêtements. (La couleur de peau ne semble pas être un facteur décisif, toutes les races d'Hommes ayant été attaquées.)

Où et quand les requins attaquent? Les attaques interviennent un peu partout où les gens vont se baigner et où les requins vivent. Il y a même des reports d'attaques sur des promeneurs en bord de plage; dans ces cas précis, les requins se sont entièrement propulsés hors de l'eau jusque sur le sable, espérant attraper une personne. Cela paraît invraisemblable, mais d'autres poissons plus petits font la même chose pour attraper leurs proies. Les dauphins et les orques aussi chassent de cette manière. Une grande proportion des attaques a lieu près des plages (moins de 65m), et dans des eaux peu profondes moins de 2m), tout simplement car c'est là que les baigneurs se trouvent le plus souvent. Les requins préfèrent généralement les eaux plus profondes, et viennent près des plages principalement la nuit pour chasser...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le requin peut se passer de sa vue pour nager et chasser il n'y a pas de problème 

Les requins ont sur le nez des capteurs qui leurs donne le champ électromagnétique des êtres vivants (leurs 6eme sens),il doit être à quelques centimètres pour le percevoir (surtout pratique pour les proies enfouies sous le sable) quand on touche le bout du nez d'un requin, il ne capte plus rien, comme si on l'aveuglait alors un seul réflexe : ouvrir la gueule pour se défendre ou essayer de couper un bras pour dégagé ses facultés

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zabou La Gragnotte
Revenir en haut Aller en bas
http://la-crypte-d-oscar.forumactif.com
 
Le Grand Requin Blanc...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CRYPTE D'OSCAR :: Bric a Brac ( Actus,Insolites,Divers ) :: Le Coin des Animaux-
Sauter vers: