LA CRYPTE D'OSCAR

Le Monde Du Paranormal et des Mystères
 
AccueilPortailÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mégalodon Carcharodon megalodon ou Carcharocles Mégalodon

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Angel
Maitre des Esprits
Maitre des Esprits
avatar

Messages : 1303
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : Cucugnan les flots

MessageSujet: Le mégalodon Carcharodon megalodon ou Carcharocles Mégalodon   Dim 5 Nov - 0:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le mégalodon Carcharodon megalodon ou Carcharocles Mégalodon.... Mégalodon signifiant« aux grandes dents » 
est une espèce fossile de requin qui aurait disparue depuis environ 14 000 ans. Toutefois des dents retrouvées semble plus récentes, possiblement 
10 000 ans ou même 5 000 ans.

Le megalodon devait ressembler au requin blanc actuel mais en trois fois plus grand et 25 fois plus lourd. En effet, il devait mesurer entre 15 et 20 mètres et peser de 25 à 50 tonnes. Ses dents pouvaient atteindre entre 18 et 22 cm pour les plus grandes, la taille d'une main humaine. Il vivait dans les eaux chaudes et se nourrissait principalement de baleines ou autres grandes proies. Il fut peut-être le plus redoutable superprédateur de tous les temps. Pour le moment il est supposé que le megalodon s`est éteint au pliocène lors d`un refroidissement des océans. Les baleines se sont adaptées au froid grâce à leur épaisse couche de graisse et ont pu, comme de nos jours, gagner les eaux du nord. Le megalodon devait rester en eau tempérée.

Polémique

Il existe une polémique sur la survie de cette espèce jusqu'à nos jours. Plusieurs éléments et hypothèses appuient la possibilité d'une survie du megalodon, il y a entre autre la découverte de dents relativement récentes, de notre époque. Autre fait, plus important encore, le pliocène date d`il y a environ 5,4 à 1,9 millions d'années, or il y a des preuves par des dents qui ont été datées que le megalodon vivait encore il y a 14 000 ans et moins, il aurait survécu à ce refroidissement au pliocène. De plus, le megalodon a côtoyé le grand requin blanc pendant au moins 10 millions d`années et le grand blanc est toujours là. Notons aussi qu`à cette époque la plupart des cétacés modernes, les dauphins et les calmar géants étaient déjà présents. Évidemment le megalodon a dû s'adapter au changement, comme l'a fait le grand requin blanc, nous savons aussi que plusieurs requins supportent des eaux assez froides et sous toute logique il faut savoir que ce ne sont certainement pas tous les cétacés qui se sont dirigés vers le nord.

Le megalodon a-t-il donc survécu ? Il n'y a pas de preuves directes qui le prouvent, mais il y a beaucoup de faits qui tendent à supposer à une survie en effet. En voici quelques uns : À la fin du XIXe siècle, le navire océanographique Challenger découvrit au fond du Pacifique des dents actuelles de requin blanc mais longues de 12,5 cm, ce qui est nettement supérieur aux 7,5 cm en moyenne chez les requins blancs que nous connaissons En mars 1954, le Rachel Cohen, un cotre australien, venait d'être mis en cale sèche. Le navire avait l’arbre d’hélice faussé. Alors que la mer était très agitée, au large de Timor (Indonésie), un choc violent s’était produit. Les ouvriers retirèrent 17 dents de 8 cm de base et d’environ 10 cm de longueur du collet à la pointe. Le demi-cercle décrit par l`implantation des dents atteignait près de 2 m de diamètre. En 1982, aux Açores, un grand requin blanc harponné mesurait 10 m de long. Un requin de 20 m a la réputation de fréquenter la False Bay, près du Cap, mais il n`y a toutefois aucune preuve tangible à ce propos. Une preuve intéressante vient d`une découverte effectuée il y a une dizaine d`année. Bernard Seurat, spécialiste des requins dans un laboratoire d’ichtyologie, a découvert une dent de megalodon en draguant des fonds sédimentaires au large de la Nouvelle-Calédonie. Il l`a ensuite confié à Philippe Janvier, chargé de recherches au CNRS. Ce dernier a déclaré : « Vous savez, elle est en parfaite état de conservation, vraiment très fraîche, à vrai dire assez peu fossile. Et ce qui est étonnant, c’est qu’elle a été ramassée au milieu d’une faune parfaitement actuelle ». On aurait retrouvé, en outre, une vertèbre datant de 20 000 ans d'après les datations au carbone 14, d'une soixantaine de centimètres de diamètre lors de fouilles archéologiques au mée-sur-seine, France. Il faut également souligner que des dents de megalodon vieilles d`environ 5 000 ans ont été trouvées au large de la côte Victoria il y a quelques années.

Suivant les suppositions d`une survie du megalodon, il est fort à penser qu`il vivrait surtout en profondeur d`au moins 300 à 500 m, dans les mêmes zones que les calmars géants, afin d`y trouver une grande source de nourriture. Certains croient qu`il vivrait dans les profondeurs abyssales mais cette hypothèse est peu probable en raison du manque de nourriture. Quoi qu'il en soit, même s'il vivait en rares spécimens aux environs de 500 m de profondeurs, il serait difficile de le trouver vue la taille des océans, mais il est toujours possible de croire en une possible survie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Les premiers requins sont apparus il y a plus de 400 millions d'années (vers la fin du Silurien / début du Dévonien) et bien avant les dinosaures. à cette période, la vie se trouvait principalement dans les océans et se développait à peine sur la terre ferme. Toutes les espèces de "requins modernes" étaient formées dès l'ère du Miocène (il y a 25 millions d'années). L'espèce la plus étonnante fut certainement le Mégalodon (Carcharodon megalodon), qui apparut à cette période. Il y a 12 000 ans, les mammouths s'éteignaient. Les hommes qui vivaient à cette époque et s'aventuraient dans les mers ont peut être rencontré ce géant, le plus grand poisson carnivore de tous les temps, ancêtre du Grand Requin Blanc (Carcharodon carcharias).


Personne ne sait avec certitude quand le dernier Mégalodon a disparu. Les fossiles les plus récents datent d'il y a 3 millions d'années. Sa taille était impressionnante; entre 12 et 15 mètres (la taille d'un requin baleine), pour environ une vingtaine de tonnes. Sa gueule mesurait près de 2 mètres de large. Des dents de Mégalodon sont régulièrement trouvées un peu partout à travers le monde, dans des sédiments du Paléocène. Les plus grandes dents atteignent 160 mm pour environ 350 grammes!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dent de Mégalodon comparée à celle d'un grand requin blanc.


Le Mégalodon se nourrissait probablement de gros animaux marins (autres requins, mammifères marins, baleines...). Sa mâchoire a été reconstituée une première fois en 1909 par des scientifiques, au Musée d'Histoire Naturelle de New York. Les experts modernes considèrent que ce modèle est de loin trop grand, considérant que les scientifiques de l'époque se sont basés sur de fausses données. La taille de cette mâchoire fut donc revue et corrigée et en 1985, une nouvelle reconstitution (2/3 plus petite que celle de 1909) était enfin dévoilée au public.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

D'une part, le Mégalodon a cotoyé le grand blanc durant environ 10 millions d'années, et le grand blanc persiste encore de nos jours, certes, ses proies sont plus petites. D'autre part, de nombreuses dents datées d'à peine 14 000 ans ont été découvertes très récemment, voir de 10 000 et de 5000 ans au large de la côte Victoria. Enfin, à la fin du XIX ème siècle, le navire océanographique Challenger à découvert des indices assez surprenants au fond du Pacifique : des dents actuelles de grand blanc de 12.5 centimètres de long, sachant que la moyenne chez le grand blanc est de 7.5 centimètres. Enfin, en draguant les fonds de Nouvelle-Calédonie, une dent de Mégalodon fut découverte, "assez peu fossile" et "en parfait état de conservation" selon les spécialistes, d'autant plus qu'elle fut ramassée au beau milieu d'une faune parfaitement actuelle. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

En 1918, les pêcheurs de langoustes de Port Stephens en Australie refusèrent de sortir en mer pendant plusieurs semaines. Ils prétendaient qu’un requin d’une grandeur phénoménale rodait autour de leurs casiers. 
Il avait été vu par plusieurs pêcheurs et tous semblaient terrorisés. 
L’inspecteur des Pêcheries de Sidney s’était rendu sur place. Voilà ce qu’il mentionna dans son rapport : 

« Bien que tous les pêcheurs ne soient pas d’accord sur la taille de l’animal, il ne fait aucun doute qu’il s’agit bien d’un requin. Tous ont côtoyé dans leur travail les grands blancs dont certains atteignaient 10 m de long. Ils n’ont aucune raison de mentir car en restant à terre, ils perdent une partie de leurs revenus. La plupart des témoignages s’accordent sur une taille de 35 à 40 m de long. Un pêcheur a dit « sa tête était aussi grosse que le toit du petit hangar ». 

L’inspecteur a rapporté également ce qu’il l’avait le plus intrigué. Tous les pêcheurs insistaient sur la blancheur cadavérique de la bête. 

En mars 1954, le Rachel Cohen, un cotre australien, venait d'être mis en cale sèche. Le navire avait l’arbre d’hélice faussé. Alors que la mer était très agitée, au large de Timor (Indonésie), un choc violent s’était produit. Les ouvriers retirèrent 17 dents de 8 cm de base et d’environ 10 cm de longueur du collet à la pointe. Le demi-cercle décrit par l`implantation des dents atteignait près de 2 m de diamètre. Les ichtyologues australiens estimèrent la longueur de l'auteur à 20 mètres. 

En 1980, un requin géant d’environ 27 m aurait été vu au large des côtes du Queensland et de la Nouvelle Galles du Sud. Mais, il n’existe aucune preuve formelle. 

En 1982, aux Açores, un grand blanc mesurait dix mètres de long, mais il n'existe pas de preuve officielle et concrète. 

Un requin de 20 m a la réputation de fréquenter la False Bay, près du Cap, mais il n'y a encore une fois aucune preuve tangible à ce propos. 

On aurait retrouvé, en outre, une vertèbre datant de 20 000 ans d'après les datations au carbone 14, d'une soixantaine de centimètres de diamètre lors de fouilles archéologiques au mée-sur-seine, France. 

Par ailleurs, subsistent quelques histoires d'animaux de très grande taille dans un lac naturel situé à Djibouti, le Goubeth. Particularité : cette mer intérieure communique avec l'océan via une passe étroite où circule l'un des plus forts courants marins au monde (12 noeuds). Ainsi, toute créature marine aspirée dans ce détroit ne peut plus en sortir. Notons, par ailleurs, que la zone est réputée pour être l'une des plus chaudes de la planète (sa partie désertique principalement). Naturellement ces informations demandent à être recoupées autrement que par des "on dit" (notamment certains témoignages liés à quelques plongées mouvementées de l'équipe Cousteau...) (faites quelques recherches Google sur le "monstre de Djibouti" et le "mystère Cousteau"). 

Si le mégalodon a survécu, il est certain qu'il vivrait surtout entre 300 à 500 m de profondeur, dans les mêmes zones que les calmars géants, afin d'y trouver une grande quantité de nourriture. Certains estiment qu'il pourrait vivre dans les profondeurs abyssales mais cette hypothèse est peu probable en raison du manque de nourriture à ces profondeurs. 

Les cryptozoologues sont aujourd'hui face à un énigme relativement difficile à résoudre, même si tous s'accordent pour dire qu'un tel monstre marin devrait être impérativement protégé si jamais il avait effectivement survécu. Reste à savoir comment ils comptent le protéger en se protégeant eux-mêmes ^^. 

NB : Les photos mettant en scène des plongeurs face à ces bestioles sont bien évidemment truquées. Reconstitutions ou cinéma ( La bête ), en dehors de faire l'objet de romans ou de films, a été reconstituée par la BBC, 


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zabou La Gragnotte
Revenir en haut Aller en bas
http://la-crypte-d-oscar.forumactif.com
 
Le mégalodon Carcharodon megalodon ou Carcharocles Mégalodon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CRYPTE D'OSCAR :: Bric a Brac ( Actus,Insolites,Divers ) :: Le Coin des Animaux-
Sauter vers: