LA CRYPTE D'OSCAR

Le Monde Du Paranormal et des Mystères
 
AccueilPortailÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une malédiction autour de l'appartement de Cloclo ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Angel
Maitre des Esprits
Maitre des Esprits
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 10/10/2017
Localisation : Cucugnan les flots

MessageSujet: Une malédiction autour de l'appartement de Cloclo ?   Mar 31 Oct - 0:51




11 mars 1978 claude François s'électrocute dans sa baignoire


Le 11 mars 1978, la France entière apprend que Claude François est mort électrocuté à son domicile parisien. La disparition subite de l'idole plonge ses fans et le public en général dans un état de profond chagrin qui vire parfois à l'hystérie. Le chanteur entre alors dans la légende. Le jour de ses obsèques, le 15 mars, sort le 45 tours "Alexandrie Alexandra".


Une malédiction autour de l'appartement de Cloclo ?


L’ancien biographe de Claude François, François Diwo, a fait part de ses doutes quant à une éventuelle malédiction qui planerait sur l’ancien appartement du chanteur. Selon lui, l’hypothèse serait crédible : deux autres personnes y ont trouvé la mort dans des circonstances pour le moins obscures...

L’électrocution qui a coûté la vie à Cloclo est-elle due à une malédiction ? Si l’information semble improbable, les faits montrent que la fameuse salle de bain où a été retrouvé mort le chanteur a aussi été le théâtre de plusieurs drames plus ou moins similaires. C’est en tout cas l’hypothèse avancée par le journaliste et biographe de l’interprète d’ « Alexandrie Alexandra », interrogé par M6 dans son émission quotidienne 100 % Mag.

Un suicide avant...


En effet, avant la tragédie survenue le 11 mars 1978, une autre personne succombait dans cette même salle de bain du 46, boulevard Exelmans à Paris. L’ancienne propriétaire de cette demeure de deux pièces, s'est suicidée en s’ouvrant les veines… à peine quelques temps avant l’achat du bien par Claude François, en 1963





Quinze ans plus tard, celui qui pendant son enfance a été chassé d’Egypte avec sa famille, décède comme on le sait dans sa salle de bain, d’un œdème pulmonaire, par électrocution dans sa baignoire. Néanmoins, ce qui est moins connu de l’opinion générale, c’est qu’après le décès du chanteur préféré des moins de 10 ans à l’époque, un autre évènement tragique aura lieu exactement au même endroit. Des faits étranges, qui finissent par mettre la puce à l’oreille à François Diwo.

Et un suicide après...


La propriétaire qui occupera l’appartement après Cloclo, au fait des évènements qui eurent lieu dans son domicile nouvellement acquis, décide d’intervertir la chambre et la salle de bain. Mais sans savoir qu'elle aussi quelques années plus tard, et pour des raisons non déterminées à ce jour, allait mettre mystérieusement fin à ses jours. En effet, elle se suicidera en 1986 d’une balle dans la tête dans la chambre qui jadis, faisait office de salle de bain, à l’endroit même où ont péri les deux précédents logeurs. Pour François Diwo, il s'agit d'un « faisceau de circonstances tout à fait troublant ».
Toutefois, celui-ci ne se prononce pas dans le reportage sur la nature de la malédiction qui planerait sur l'appartement du 16ème arrondissement. Une histoire qui fait froid dans le dos, et vient s'ajouter aux nombreuses spéculations autour de la mort du chanteur récemment incarné par Jérémie Renier.



LA SALLE DE BAINS MAUDITE DU 46 BD EXELMANS PARIS

Lors de l'achat de l'appartement du 46 bd Exelmans à Paris,Claude n'était pas au courant qu'un drame venait de se passer,la femme de l'ancien propriétaire c'était suicidée dans la baignoire en ouvrant ses veines.
Ne revenons pas sur le drame de Mars 1978 ou Claude perdit la vie .

A la vente de l'appartement, le nouveau propriétaire avait effectué des travaux ,la salle de bains était déplacée, et à la place de celle ci ,il  avait créé une chambre ,et on a retrouvé le propriétaire mort dans son lit a l'emplacement de la baignoire.

L'applique maudite dans la salle de bains



Le 11 mars 1978 jour de sa mort, Claude revient de Suisse. C'est même lui qui opère l'atterrissage de son zinc sur la piste du Bourget, vers 1 heure du matin. Quelques minutes plus tard, il est accueilli à son appartement du 46 boulevard de Exelmans par sa compagne américaine, Kathalyn. Première alerte à ce moment précis : les fusibles sautent, plongeant l'appartement dans le noir. 

Le couple ne s'en inquiète pas, c'est devenu habituel ces derniers temps. Voilà plusieurs semaines que Claude ne cesse de laisser des notes à ses assistantes pour faire venir l'électricien. Finalement, celui-ci s'est bien présenté le mardi précédent, vers 11 heures, pour mener une inspection de l'installation électrique, il a visité toutes les pièces sauf... la fameuse salle de bains, car le chanteur dormait dans sa chambre menant à celle-ci et que personne n'avait osé le réveiller. Après avoir attendu, l'électricien avait dû partir à un autre rendez-vous. 

Après avoir rebranché les fusibles, Claude et Kathalyn vont se coucher tranquillement pour dormir quelques heures. En début d'après-midi, Cloclo a rendez-vous avec son ami Drucker aux studios SFP des Buttes-Chaumont pour les répétitions des Rendez-vous du dimanche du lendemain. Il doit y interpréter sa toute nouvelle chanson, Alexandrie, Alexandra. En fin de matinée, son attachée de presse Mathé Perrin Dehaeze, qu'il appelle Iceberg, vient le chercher chez lui. C'est qu'elle connaît l'individu. Jamais à l'heure ! 

C'est maladif chez lui. Ce matin, cela ne manque pas, Mathé le trouve encore en peignoir, pas vraiment sur le départ. Il l'invite à se rendre sur la terrasse pour prendre un petit déjeuner avec Kathalyn pendant qu'il se prépare. Le temps est splendide, le temps passe aussi. Vers midi, il rejoint les deux femmes, se fait servir son habituel oeuf à la coque avec du caviar. Non pas qu'il aime ça, mais son médecin lui a dit que c'était des cellules fraîches, excellentes contre le vieillissement. 

Le chanteur prend son temps malgré Iceberg qui ne cesse de le presser. Son petit déjeuner enfin avalé, Cloclo redescend s'isoler dans sa chambre pour répéter une dernière fois le play-back d'Alexandrie Alexandra. Les deux femmes l'entendent s'égosiller longuement, fidèle à sa réputation de perfectionniste. Le retard s'accumule. À la SFP, Drucker et le réalisateur Grumbach commencent à regarder l'heure. Les Claudettes, son habilleuse, les techniciens, tout le monde est déjà sur le pont. Pourtant, boulevard Exelmans, Cloclo reste cool. Il monte une dernière fois sur la terrasse pour profiter encore du soleil. D'autres diront pour faire un dernier adieu à ses fans qui, comme chaque matin, patientent devant la porte de l'immeuble dans l'espoir de l'apercevoir, sniff... Il est maintenant 14 heures. Iceberg commence à fondre d'impatience. Pour la calmer, Claude passe un coup de fil au réalisateur Grumbach pour le faire patienter. "Quel costume veux-tu que je porte ? Dis-le à mon habilleuse. Je prends un bain et je suis là dans une heure."

Aussitôt dit, aussitôt fait : Claude François se précipite à la rencontre de son destin. Ultérieurement, Kathalyn fournira plusieurs versions de drame. Dans la plus récente, accordée à Laurent Delahousse, elle affirme avoir accompagné Claude dans la salle de bains. Pendant qu'il prend une douche - et pas un bain -, ils conversent, heureux, évoquant des projets d'avenir. Claude François saisit une serviette pour s'essuyer. C'est alors que son regard est attiré par l'applique lumineuse qui penche. Encore ! Pour la centième fois, il la redresse. 




Une fois de trop. La suite, c'est Kathalyn qui la raconte : "Il a touché l'applique avec ses deux doigts pour la redresser. Quand il a fait cela, j'ai vu qu'il avait une drôle de tête." Le temps de réaliser qu'il s'électrocute, elle l'agrippe en le tirant si fort que l'applique vient avec lui. Elle est protégée par les sabots qu'elle a enfilés. 

Dans la pièce d'à côté, l'attachée de presse accourt aux cris de Kathalyn. Les deux femmes allongent Cloclo sur la moquette de la chambre où il se met à râler bizarrement. Rien à voir avec son répertoire habituel. Marie-Thérèse prévient ses médecins personnels, les docteurs Kravieki et Elbaz qui, trop occupés ce jour-là, refuse de se déplacer pour le premier et arrive trop tard pour le second. À 14h30, Iceberg appelle les pompiers, qui arrivent quasi immédiatement. 

Le commandant de brigade, l’adjudant Jacquinot, se précipite et, accompagné de deux sapeurs-pompiers de Paris, gravit les neuf étages à pied. Il découvrira le chanteur allongé mais conscient. Il tentait de donner des ordres à son entourage pétrifié par la situation. Il tentait, mais personne ne comprenait les mots incohérents qui sortaient de sa bouche. 

Claude s’évanouit et le commandant tente tout pour le réanimer: bouche-à-bouche, ventilation assistée, massages cardiaques… Le pouls de Claude se met à rebattre très lentement, environ 20 à 30 pulsations par minute. Pour l’adjudant, c’est sûr, Claude va s’en sortir. Puis le médecin en chef des sapeurs-pompiers arrive dans l’appartement, au moment où le corps de l’artiste reprend des couleurs. Une minute trente, deux minutes… et soudain un arrêt cardiaque, suivi d’une embolie pulmonaire l’emportent à tout jamais. Il est 14h45. Dehors, en bas de l’immeuble, les fans comprennent qu’il vient de se passer quelque chose de grave. Quelques instant plus tard, la nouvelle tombe comme une bombe. Leur idole ne les saluera plus. A 16 heures, un flash spécial à la radio et à la télévision annonce son décès. C’est la stupeur dans la France entière.

À cet instant, l'attachée de presse croit même qu'il se livre à une petite comédie pour justifier son retard aux studios. Mais le voilà qui fait un arrêt cardiaque et du sang commence à couler de sa bouche. Le chanteur est victime d'une embolie pulmonaire. Il meurt officiellement à 15 heures. Cloclo n'est plus. 





_________________
Zabou La Gragnotte
Revenir en haut Aller en bas
http://la-crypte-d-oscar.forumactif.com
 
Une malédiction autour de l'appartement de Cloclo ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CRYPTE D'OSCAR :: Divers :: Faits Divers & Histoires-
Sauter vers: